VANGO, TOME 2 UN PRINCE SANS ROYAUME – TIMOTHÉE DE FOMBELLE

Toujours à la recherche du meurtrier de ses parents, Vango se rend aux Etats-Unis pour les venger. Mais le trajet ne sera pas de toute tranquillité. Assailli par des poursuivants, notre protagoniste est contraint de sauter du train en marche, poussé par un contrôleur qui n’est autre que le père Zefiro. Ensemble, ils vont mener une enquête pour retrouver Viktor, un trafiquant d’armes, et le tuer.
Cette quête éloignera toujours un peu plus Vango d’Ethel, son amour. Leur histoire survivra-t-elle à ces épisodes ?

Il y a quelques semaines, je vous livrais mon avis sur le premier tome de cette saga. Si j’avais beaucoup apprécié cette lecture que j’avais trouvée intelligente, intéressante et agréable, je n’ai pas eu le coup de cœur de certains (beaucoup de) lecteurs. Il est parfois difficile d’expliquer précisément son avis, ses ressentis et c’est la situation dans laquelle je me trouve aujourd’hui. Pourtant, tout était réuni pour faire de ce livre un grand roman : des personnages singuliers, une histoire palpitante, un éclairage sur certaines périodes de l’histoire, une écriture poétique, etc. Mais rien n’y fait je ressors de ce récit mitigée.
Bien entendu, j’ai aimé retrouver l’ensemble de ces personnages et découvrir la suite de leurs aventures a été un véritable plaisir. Vango, Ethel, Zefiro, la Taupe, Mademoiselle, etc. sous sont des personnages obstinés, passionnés, avec leurs propres histoires, leurs propres objectifs. Mais leur point commun est de graviter aux côté de Vango, de l’aider dans sa quête, les rendant essentiels à notre protagoniste. J’ai aimé leur personnalité, leur véracité, leur solitude aussi… Ils sont des personnages entiers, bien construits avec beaucoup de charisme.
Evidemment, connaître enfin le dénouement de l’histoire m’a passionnée car le premier tome nous sème sur plusieurs pistes aux quatre coins du monde. D’ailleurs, j’ai également apprécié voyager, m’évader grâce à cette lecture mais aussi grâce à cette écriture poétique et fine.
Mais voilà, ce second tome me laisse finalement perplexe… C’est un peu déçue que je quitte les aventures de Vango sans pouvoir vraiment l’expliquer… Peut-être que toutes ces histoires qui s’emmêlent dans plusieurs périodes m’ont un peu perdue et lassée. Je dois avouer que la troisième partie – que j’ai trouvé un peu plus « brouillonne » et avec quelques longueurs –  m’a un peu ennuyée, tant et si bien que j’ai eu un peu de difficultés à me concentrer sur ma lecture… Bref, je ne sais pas pourquoi, ni comment mais je n’ai toujours pas eu ce coup de cœur, cette étincelle qui fait que Vango aura été LA lecture-découverte. On ne peut nier qu’on est face à une belle série, mais pour ma part, je suis un peu passée à côté de l’oeuvre et je trouve le second tome peut-être un peu moins réussi…

Vango, tome 2 Un prince sans Royaume
Thimothée de FOMBELLE
Gallimard Jeunesse, 2011

Publicités

3 réflexions sur “VANGO, TOME 2 UN PRINCE SANS ROYAUME – TIMOTHÉE DE FOMBELLE

  1. Pingback: Moi après mois – Juin | Les tribulations de Marion

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s