Amorostasia – Cyril Bonin

Alors qu’une femme de ménage se rend chez sa patronne, elle retrouve celle-ci statufiée, une lettre comportant une demande en mariage à la main. D’autres cas suivront : un couple pétrifié dans la rue s’embrassant, un autre dans une voiture bloquant la circulation, etc. Cette nouvelle épidémie, c’est l’amorostasie, un virus qui ralentit vos battements de cœur, vous plonge dans un état cataleptique. Et celle-ci inquiète particulièrement les autorités car le virus touche de plus en plus de personnes dans la capitale, puis, progressivement, dans le reste dans la France. Le problème est d’autant plus inquiétant que les scientifiques ne trouvent aucun remède au problème.
Chez les couples, cette nouvelle affole : certains décident de fuir Paris, d’autres de faire chambre à part et d’autres encore de se quitter car ils n’ont pas été pétrifiés. Un sentiment de méfiance envers l’amour et les femmes naît alors, provoquant une paranoïa constante.
Olga, journaliste aux Murmures de Paris est chargée d’enquêter sur ce phénomène. Comme tous, elle cherche à connaître la vérité et à venir à bout de ce mal…

Depuis sa sortie, j’ai eu envie de découvrir ce livre… Mieux vaut tard que jamais, Amorostasia est enfin entre mes mains il a répondu à l’ensemble de mes attentes !

Quel album original ! En 120 pages, l’auteur arrive à mener une réflexion sur l’amour et les sentiments en y ajoutant des touches de fantastique. Finalement, le lecteur est amené à se poser plusieurs types de question à la lecture de ce roman graphique : qu’est-ce que l’amour ? Peut-on aimer sans être amoureux ? Et ce coup de foudre dont on parle tant, ne peut-il pas se résumer à une arme destructrice, emportant tout sur son passage ? Libre à chacun de réfléchir, de s’interroger (ou pas) sur le sentiment amoureux.
On y trouve également une belle réflexion sur la place des femmes dans la société puisque seules les femmes doivent porter le « brassard de l’amour » pour signifier qu’elles ont fait une victime. Cette discrimination qui peut paraître anodine créera pourtant beaucoup de soucis à notre héroïne qui aura des difficultés à trouver un logement, qui sera pointée du doigt dans la rue et refusée des taxis. Cette situation qui nous rappelle des pages sombres de l’histoire, mais que l’on peut aussi rapprocher des discriminations actuelles. Bref, j’ai trouvé ce récit intelligent, vraiment !
Le scenario, quant à lui, est prenant et bien construit, même si j’émettrais une petite réserve pour la fin qui me paraissait un peu prévisible et brusque. Néanmoins, le second tome me permettra peut-être de revenir sur mon jugement. Les personnages sont creusés, intéressants. J’ai particulièrement été sensible au dessin, tout en noir et blanc, qui colle parfaitement à l’ambiance de la bande dessinée. Le trait est fin, délicat, détaillé… Tout ce que j’aime !

Un album intelligent et beau qui vaut le détour, si ce n’est pas déjà fait.

Les avis de Marion, Moka, NouketteCristie et Yaneck.

Je remercie Price Minister pour ce partenariat !

BD-de-la-semaine-saumon-e1420582997574

Chez Noukette

Amorostasia
Cyril Bonin, 
Futuropolis, 2013

Publicités

10 réflexions sur “Amorostasia – Cyril Bonin

  1. Pingback: Moi après mois – Septembre | Les tribulations de Marion

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s