Panthère – Brecht Evens

Christine, une petite fille solitaire, vit seule avec son père. Sa maman est partie et le manque se fait fortement ressentir.
En rentrant de l’école, elle apprend que son petit chat a dû être euthanasié. Peinée par cette perte, elle cherche à se faire de nouveaux amis. C’est ainsi qu’apparaît Panthère dans le tiroir de la commande de sa petite chambre. Celui-ci est un prince charmeur venu de Panthésia, son pays.
Entre nos deux personnages une relation forte se crée. Christine, d’abord effrayée par la présence de Panthère, finit par se laisser charmer et consoler par cette créature qui a sans cesse des histoires à raconter. Il faut dire que l’animal est un réel conteur qui se sert de son corps pour narrer des anecdotes sur son pays.
Petit à petit, il devient l’ami idéal, celui sur qui l’on peut compter dans toutes les situations. Mais leur relation prend progressivement une drôle de tournure ; leur histoire d’amitié tourne au jeu de la séduction…

Quel ouvrage ! Je ne crois avoir aucun mal à dire de ce roman graphique qui m’a tout simplement bluffée. D’ailleurs, j’en suis sortie bouleversée, avec un besoin important et urgent d’en parler.
L’histoire, au premier abord, est belle, douce et fantastique. On se laisse bercer par les anecdotes de Panthère et on découvre petit à petit son monde, son univers. Mais au fil des pages ses histoires sonnent faux, le huis-clos s’assombrit. On tente de percer le mystère de l’animal. En vain. Son secret ne tombera qu’à la fin nous laissant sans voix, troublés par cette créature qui a su nous charmer, nous ensorceler.
Côté dessins, je dois avouer que là encore, j’ai été charmée, bluffée. Le trait est magnifique, les couleurs rayonnantes. Chaque page est un nouveau choc graphique, une nouvelle œuvre d’art. Les détails, les trompe-l’œil sont foisonnants. Le tout est amplifié par les histoires de Panthère qui ne cesse de se transformer pour nous transporter dans son univers.

Voilà donc une belle découverte qui m’aura transportée. Un seul regret : ne pas posséder cet album (je l’ai lu à la bibliothèque), car je pense qu’il fait réellement parti de ses ouvrages à avoir dans ses étagères.

Chez Un amour de BD

Panthère,
Brecht EVENS
Actes Sud BD, 2014

Publicités