VANGO, TOME 2 UN PRINCE SANS ROYAUME – TIMOTHÉE DE FOMBELLE

Toujours à la recherche du meurtrier de ses parents, Vango se rend aux Etats-Unis pour les venger. Mais le trajet ne sera pas de toute tranquillité. Assailli par des poursuivants, notre protagoniste est contraint de sauter du train en marche, poussé par un contrôleur qui n’est autre que le père Zefiro. Ensemble, ils vont mener une enquête pour retrouver Viktor, un trafiquant d’armes, et le tuer.
Cette quête éloignera toujours un peu plus Vango d’Ethel, son amour. Leur histoire survivra-t-elle à ces épisodes ?

Il y a quelques semaines, je vous livrais mon avis sur le premier tome de cette saga. Si j’avais beaucoup apprécié cette lecture que j’avais trouvée intelligente, intéressante et agréable, je n’ai pas eu le coup de cœur de certains (beaucoup de) lecteurs. Il est parfois difficile d’expliquer précisément son avis, ses ressentis et c’est la situation dans laquelle je me trouve aujourd’hui. Pourtant, tout était réuni pour faire de ce livre un grand roman : des personnages singuliers, une histoire palpitante, un éclairage sur certaines périodes de l’histoire, une écriture poétique, etc. Mais rien n’y fait je ressors de ce récit mitigée.
Bien entendu, j’ai aimé retrouver l’ensemble de ces personnages et découvrir la suite de leurs aventures a été un véritable plaisir. Vango, Ethel, Zefiro, la Taupe, Mademoiselle, etc. sous sont des personnages obstinés, passionnés, avec leurs propres histoires, leurs propres objectifs. Mais leur point commun est de graviter aux côté de Vango, de l’aider dans sa quête, les rendant essentiels à notre protagoniste. J’ai aimé leur personnalité, leur véracité, leur solitude aussi… Ils sont des personnages entiers, bien construits avec beaucoup de charisme.
Evidemment, connaître enfin le dénouement de l’histoire m’a passionnée car le premier tome nous sème sur plusieurs pistes aux quatre coins du monde. D’ailleurs, j’ai également apprécié voyager, m’évader grâce à cette lecture mais aussi grâce à cette écriture poétique et fine.
Mais voilà, ce second tome me laisse finalement perplexe… C’est un peu déçue que je quitte les aventures de Vango sans pouvoir vraiment l’expliquer… Peut-être que toutes ces histoires qui s’emmêlent dans plusieurs périodes m’ont un peu perdue et lassée. Je dois avouer que la troisième partie – que j’ai trouvé un peu plus « brouillonne » et avec quelques longueurs –  m’a un peu ennuyée, tant et si bien que j’ai eu un peu de difficultés à me concentrer sur ma lecture… Bref, je ne sais pas pourquoi, ni comment mais je n’ai toujours pas eu ce coup de cœur, cette étincelle qui fait que Vango aura été LA lecture-découverte. On ne peut nier qu’on est face à une belle série, mais pour ma part, je suis un peu passée à côté de l’oeuvre et je trouve le second tome peut-être un peu moins réussi…

Vango, tome 2 Un prince sans Royaume
Thimothée de FOMBELLE
Gallimard Jeunesse, 2011

Vango, Tome 1 Entre ciel et terre – Timothée de Fombelle

Vango, un jeune homme de 19 ans, a un passé plus que mystérieux. De lui, personne ne connaît grand-chose, si ce n’est rien. Personne, mise à part Mademoiselle, sa nourrice qui l’élève depuis l’âge de ses trois ans.
L’ouvrage débute en 1934, à Paris, devant Notre-Dame. Alors qu’il devait être nommé prêtre, le commissaire Boulard interrompt la cérémonie afin d’arrêter Vango. Innocent, le jeune homme préfère fuir qu’être accusé d’un crime qu’il n’a pas commis. On le soupçonne, en effet, d’un meurtre particulièrement violent et atroce.
Le récit oscille alors entre l’enquête du commissaire Boulard et entre des flash-back nous ramenant à l’enfance de Vango. Cette course-poursuite amènera ainsi à découvrir ce que cache son passé…

Je lis rarement de romans adolescents. Même adolescente, je préférais me tourner vers de la littérature adulte simple à lire. Pour autant, je dois dire que je n’ai pas du tout été déçue par cette découverte.
L’histoire débute en trombe et le lecteur est immédiatement plongé dans les aventures de Vango. De rebondissements en rebondissements, nous sommes tenus en haleine par un récit rythmé qui nous entraîne dans plusieurs pays : la France, l’URSS, l’Allemagne et l’Italie sont les lieux que nous traversons tout au long de ce roman. L’ouvrage compte finalement peu de temps-morts et chaque nouveau chapitre nous entraîne dans une nouvelle intrigue, un nouveau lieu. On se demande souvent comment ces histoires vont se rejoindre pour former un tout, néanmoins, au fil des pages nous comprenons l’ambition de l’auteur et nous commençons à voir un fil conducteur. Néanmoins, toutes ces intrigues m’ont quelque fois perdue. J’ai souvent confondu les histoires, les époques, les lieux, mais la grande force de ce roman est que l’on s’y retrouve finalement assez vite et facilement.
L’auteur, avec une plume simple et efficace, nous entraîne dans un univers singulier dans lequel les personnages jouent un grand rôle. Si je me suis attachée particulièrement à Vango qu’on découvre peu à peu, j’ai également apprécié les personnages secondaires. La Taupe, Ethel, le commissaire Boulard, Mademoiselle, etc. sont tous des éléments primordiaux dans la narration et amènent une nouvelle dimension au roman.
Une seule déception, ne pas pouvoir enchaîner de suite sur le second tome car la fin du premier laisse un suspens assez pesant et intriguant. Un récit que j’ai beaucoup apprécié et qui entraînera adolescents et adultes dans un univers à part !

Vango, Tome 1 Entre ciel et terre
Timothée de FOMBELLE
Gallimard Jeunesse, 2010